Le cerveau Conscient & Inconscient

Dernière mise à jour : mai 17



Savez-vous que notre cerveau comporte une partie Sub-Consciente et qu'elle est prédominante ? Tel un iceberg dont la quasi totalité du volume est cachée sous le niveau de l’eau, les capacités cérébrales de de notre sub-conscient gèrent environ 90% de notre quotidien (actions, réflexions, sentiments, réactions ...) sans même que nous en ayons conscience.

Le néo-cortex, cette partie que nous avons davantage développé, opère de manière consciente (elle représente par conséquent uniquement 10% des nos capacités cérébrales). Elle fonctionne par volonté, est cartésienne et logique.

Notre sub-conscient fonctionne de manière totalement différente ! Il n'est pas rationnel mais émotionnel, intuitif et il réagit par symboles et par association (il fait des liens).



Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives sur comment mieux utiliser nos capacités cérébrales pour aller de l’avant, me direz-vous ! Pour nombre d'entre nous, le sub-conscient est une sorte de terre inexplorée.


Mais avant d’aller plus loin, laissez moi vous poser cette question :

« Etiez vous conscient du fonctionnement de deux strates du cerveau ? »

Cela ne s’arrête pas là ! Notre sub-conscient est également le siège de nos croyances, de nos valeurs, de nos peurs issues de nos expériences de vie et de nos besoins les plus fondamentaux.

Comme vous l’avez certainement déjà expérimenté, nous avons tous des croyances positives soutenantes comme « Tout est possible », « Le Monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » … Nous hébergeons aussi des croyances négatives limitantes qui agissent comme un frein à main immobilisant notre véhicule : « C’est difficile», «Je n’ai pas le droit à l’échec », « Si je fais mieux que mon père, alors je suis déloyal au clan familial », «Les gens riches sont tous malhonnêtes » …

Parfois notre sub-conscient se comporte tel un virus informatique au cœur de notre ordinateur cérébral central. La métaphore est forte j’en conviens ! Pourtant dans bon nombre de situations, ce sont davantage nos peurs et nos croyances limitantes qui nous dirigent, bien plus que notre volonté. D’ailleurs, avez-vous déjà constaté comme moi que le l’expression « Si tu avais un peu plus de volonté, tu y arriverais ! » vole en éclat malgré une bonne dose de motivation ? Et si cela n’était pas qu’une question de volonté ?

  • Mais alors, quand un projet dans lequel nous avons cru capote, se pourrait-il qu’une partie inconsciente (qui doute) soit responsable de notre échec ?

  • Une croyance limitante serait-elle entrain d’agir à l’encontre de notre volonté en sabordant nos actions nourries par une peur (apparemment) irrationnelle ?

  • Et si notre inconscient avait cru percevoir un danger inacceptable au point de mettre des battons dans nos roues : Actes Manqués (Rendez-vous loupés, échéances dépassées …), Procrastination (Remise au lendemain), Justification («Je n’ai pas eu le temps !», « Ce n’est pas ma faute ! » …).

Alors que diriez vous de mettre de la conscience sur ces programmes inconscients afin de devenir pleinement maitre de vous-même ? De transformer les causes inconscientes des échecs passés en atouts soutenants vos prochains succès ?

Avec les outils de la PNL, du coaching, de l’hypnose et de la symbolique je permets à mes clients de se révéler à eux même – tel une photo argentique qui se dessine seconde après seconde dans le bain révélateur - afin de mettre en lumière ce qui était jusque-là tapi dans l’ombre de leur sub-conscient.

Christophe Ferrari

Révélateur de Talents

www.christophe-ferrari.com