CHRISTOPHE FERRARI

-

2015-2020

1214 Vernier (Suisse)

-

Chemin de Blandonnet 8

-

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square

Voir loin et viser grand

1/2

Quand le moment est venu de donner à vos collaborateurs les moyens

de redevenir des bâtisseurs de cathédrales*

 

 

Certaines entreprises s’illusionnent en pensant qu’il suffit de partager des chiffres pour construire ensemble, qu’il suffit d’être plus nombreux pour être plus grands.  Les objectifs se confondent alors souvent avec l’ambition.  Le regard n’a plus qu’un horizon fini et déterminé, perdu quelque part dans le rétroviseur d'un KPI.

D'autres parlent de vision, d'un projet entrepreneurial avec un grand P, certaines y voient même une mission quasi universelle.  Dans le fond, peu importe la terminologie choisie.  N'est-ce pas plus important et fondamental de proposer à chaque collaborateur, quelle que soit sa place dans l’entreprise, d’être l’artisan d’un ouvrage à large portée?  Un ouvrage dont il sera, plus tard, fier de raconter l’histoire et surtout fier de dire qu’il en était?

 Permettre aux collaborateurs de dépasser la perception de leur travail quotidien pour leur offrir le ressenti intime d’être pleinement acteurs d’un projet plus grand qu’eux, d’un projet qui les dépasse

 

*L'allégorie du tailleur de pierre:

Le premier tailleur de pierre, assis sur sa chaise, travaille presque mécaniquement sa pierre et quand on lui demande ce qu’il est en train de faire, c’est l’air un peu ahuri qu’il répond qu’il taille une pierre. Non loin de lui, un second tailleur de pierre effectue le même travail, avec les mêmes outils et la même technique, mais de façon un peu plus méthodique. Quand on lui demande ce qu’il est en train de faire, il explique posément qu’il taille une pierre pour construire un mur. Quelques mètres plus loin, un troisième tailleur de pierre travaille consciencieusement sa matière première avec un respect quasi religieux. Il a exactement les mêmes outils et la même technique que les deux autres tailleurs de pierre mais, ce qui le rend différent, c’est la délicatesse avec laquelle il taille sa pierre comme s’il s’agissait d’un diamant. Et quand on lui demande ce qu’il est en train de faire, il répond dans un large sourire : « je suis en train de construire une cathédrale ».